Accueil / Y vivre / Logement / Se loger
Des loyers assez chers ©Rozalina Bojey

Se loger

Prix du marché à Luanda

Le marché immobilier à Luanda subissant une perpétuelle inflation, l’offre y est très limitée. Comme pour les biens de consommation, Luanda est une des villes les plus chères au monde pour ce qui est des loyers. Les loyers se paient d’avance, jusqu’à un an, parfois deux.

Prix approximatif pour un mois de loyer dans une maison : entre 10 000 et 20 000 USD environ. Cela dépend bien sûr de la taille de la maison et de son emplacement.

Il faut visiter plusieurs logements et choisir avec soin afin de vous faire une idée du marché.

Les critères de l'emplacement du logement : centre-ville ou Luanda Sul

En premier lieu, il faut prendre en considération l’emplacement de votre bureau et de l’école, compte tenu des embouteillages très importants de la ville. L’Ecole Française étant près de la place « Primeiro de Maio », beaucoup de francophones habitent les quartiers de Vila Alice, de Miramar, d'Alvalade ou de Maianga.

Vous avez le choix entre :

  • Un appartement
  • Une maison individuelle
  • Une maison dans un complexe fermé et sécurisé offrant des installations communes ("condominio")

La plupart des villas en condominiums se trouvent à la périphérie sud de la capitale ("Luanda Sul" ou "Talatona"). Les condominiums portent le nom d’Atlantico Sul, Riviera, etc.

Luanda vue aérienneIls fournissent de nombreux avantages : jardins, piscine, courts de tennis, aires de sport, service d’eau, électricité, entretien et gardiennage garantis.
Cependant, en raison d’une circulation extrêmement dense, la durée des trajets pour le centre-ville est en moyenne de 90 minutes et peut aller jusqu’à 2 heures. Les enfants qui fréquentent l’Ecole Française doivent se lever particulièrement tôt (5h-5h30), être prêts pour un départ entre 6h et 6h15, pour arriver à l’heure (7h30) à l’école.

Aussi, les familles francophones qui habitent Luanda Sul sont peu nombreuses. Préférez habiter le centre-ville, ou inscrivez vos enfants à l’Ecole Internationale (enseignement en anglais). Sachez cependant que les frais de scolarité y sont élevés et que les places sont chères.

Par ailleurs, si Luanda Sul voit se développer les grandes surfaces et les bureaux, on y trouve encore peu de restaurants. Il faut donc regagner le centre-ville pour « sortir ».

En conclusion, il convient de faire un choix en fonction de 3 critères :

  1. Le niveau de prix du quartier
  2. L’éloignement par rapport au centre de la ville et au lieu de travail
  3. L’école des éventuels enfants

Téléchargement d'un plan de la ville : Mapa Luanda Turistica

À savoir sur les maisons

La piscine

Sachez que les maisons avec piscine sont peu nombreuses. Si la piscine n’est pas remplie lors de la visite, cherchez à comprendre pourquoi.
Elles ne sont pas toujours en état de fonctionnement et les remettre en état relève parfois du parcours du combattant.

Le jardin

Maison à LuandaSi vous ne vivez pas dans un condominium de Luanda Sul, pour les raisons évoquées plus haut, sachez qu’en centre-ville, les jardins sont globalement petits. On trouve les plus grands dans les quartiers de Miramar ou Cruzeiro. A Maianga et Alvalade, il s’agit le plus souvent de petits jardins, ou de cours plus ou moins arborées, même si les exceptions existent.

Le calme

Globalement, Luanda est une ville plutôt bruyante (6,5 millions d’habitants) en raison du trafic routier, comme des fêtes qu’organisent régulièrement nos voisins (les angolais aiment généralement écouter de la musique et danser, parfois jusque tard dans la nuit, parfois sur deux jours). Évitez les maisons qui se trouvent près de places (« largo »). Les jeunes aiment y venir en groupe, avec de la musique, ou même à certains endroits y organiser des courses de voitures ou de deux roues.

Quelques précautions à prendre ou à examiner avant de s’engager

  • Vérifier la présence et le fonctionnement des climatiseurs. En faire rajouter un dans la cuisine s’il n’y en a pas car il y fait vite très chaud.
  • Vérifier la puissance électrique du compteur et, si vous vous y connaissez, l’état de l’installation électrique qui laisse souvent à désirer (notamment les prises de terre et les disjoncteurs différentiels). S’il n'y a pas de générateur, en prévoir un car les coupures de courant sont très fréquentes à Luanda.
  • Généralement l’alimentation en eau de la maison est effectuée par le réseau de la ville mais vérifiez que la maison possède un tank (citerne ou puits creusé). Ayant d’énormes problèmes d’alimentation, il faut prévoir de pouvoir se faire livrer de l’eau régulièrement. Vérifiez aussi qu’il existe un filtre à la sortie du tank ainsi que l’état de la pompe d’alimentation en eau de la maison et la pression des installations sanitaires. Vérifier le débit de tous les robinets.
  • Vérifiez la toiture, en saison des pluies les fuites sont fréquentes.
  • Vérifiez à la charge de qui sont les réparations futures.
  • Vérifiez que les factures d’électricité ont bien été payées avant d’occuper les lieux, cela évite une visite pour vous couper le courant !
  • Vérifiez le titre de propriété de la maison (certaines arnaques sont possibles).
  • N’hésitez pas à négocier. En Angola tout est possible ou presque ! Comme vous allez payer de nombreux mois à l’avance, profitez-en pour demander tous les travaux et modifications souhaités.
  • Tout doit être écrit de manière claire et précise dans le contrat.
  • Pour les appartements, ne vous fiez pas à l’allure extérieure de l’immeuble. Beaucoup d’immeubles, au premier abord très repoussants, contiennent des appartements entièrement refaits avec tout le confort européen et des portes de sécurité renforcées à l’étage concerné.

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.