J’ai testé pour vous : l’envoi d’un courrier en France depuis l’Angola

Vivre en Angola - 21 octobre 2022

Par un beau matin d'automne, une maman d’élève en France, désireuse de faire une surprise à des élèves de CE1-CE2 de l’école de Saint Martin à Vals-Les- Bains a écrit à VEA pour demander notre participation au projet des écoliers : « En voyage ! Tour du Monde ! ». Son idée est simple selon elle : envoyer une carte postale d’Angola. C’est de là que m’est venue l’idée de tester l’envoi d’un courrier depuis Luanda, et donc de découvrir la poste locale : "Correios de Angola".

Me voilà donc partie avec mes comparses  direction la poste centrale. Il existe cependant plusieurs annexes dans la ville.

Je me rends compte que je suis passée devant le bâtiment  "Correios de Angola" plusieurs fois sans pour autant y prêter attention, probablement accaparée par la sculpture imposante dédiée au "Monument ao Soldado Desconhecimo" au centre de la place. C’est un joli bâtiment de couleur gris bleuté et blanc, de l’époque coloniale, intitulé également Correios e telegraphos.

Pour se rendre là-bas, le mieux est de s’y faire déposer car la police locale vous interdira de stationner de part et d’autre de la rue. La poste est ouverte au public tous les jours du lundi au vendredi de 8 h à 15 h et le samedi jusqu’à 11h30.

Je rentre dans le bâtiment et l’architecture me donne l’impression de me retrouver dans un hall de gare. Quelques vitrines fermées, côté rue, exposent des pots en terre cuites, des enveloppes, quelques timbres et cartes postales qui semblent à vendre.

A ma gauche, plusieurs files d'attente semblent s'être formées derrière un long comptoir.

Au fond  se trouvent une douane et des bureaux de prise en charge et de délivrance de colis. Enfin plusieurs guichets « Atendimento Geral » se succèdent. A l'arrière  se trouvent des personnes assises qui patientent également.

Ne sachant pas dans quelle file me positionner,  je m’adresse finalement  avec mon portugais « à peu près » à une des personnes assises. Elle me renvoie sur un des guichets marqué par une pancarte rouge Correios de Angola. J’apprendrai par la suite que les personnes assises patientent en attendant qu’on les appelle. A leur nom, elles devront payer une taxe qui leur permettra de récupérer les colis qui leur ont été envoyés.

J’attends donc patiemment mon tour pour m’entendre dire que les enveloppes, les timbres ou les cartes postales ne sont pas à vendre à ce comptoir. Les guichetiers font juste payer la taxe d’envoi qui sera validée par un tampon, une fois notre courrier déjà prêt à être envoyé.

On me renvoie du coup tout au fond à droite du bâtiment où je découvrirai avec plaisir et étonnement grâce à Sara et João, quelques cartes postales un peu vieillottes, des enveloppes déjà timbrées mais surtout des collections de timbres extraordinaires.

Plusieurs motifs sont à vendre par lot (faune, flore, art…). Ces timbres peuvent dater parfois d’un peu plus de 20 ans et relatent des évènements de la vie politique, sportive, culturelle. Nul doute que certains échantillons pourront titiller votre curiosité et vous serez peut-être tentés de les acheter. Attention , ces timbres de collection ne se substituent pas à la taxe payable pour l'envoi de vos courriers mais cependant ils pourront apporter une petite touche exotique, culturelle, et historique qui charmera sans aucun doute les destinataires de vos courriers.

 

Je jette mon dévolu sur une enveloppe avec un timbre massif de baleine (et oui elles étaient de passage dernièrement sur les côtes angolaises). A coup sûr, si mon courrier arrive, cette enveloppe ravira les élèves à qui mon pli est adressé. Je n’aurai certes pas de carte postale comme cela était demandé initialement mais en élaborant un montage avec plusieurs de mes photos, cela devrait leur mettre des étoiles dans les yeux.

Pour information, j’ai dû glisser la belle enveloppe avec la baleine dans une enveloppe plus classique car le timbre était trop volumineux. Cette enveloppe était vendue par la poste elle-même mais la personne au guichet "Atedendimento Geral"ne me l’a cependant pas acceptée !

Il ne me reste plus qu’à savoir si mon courrier en partance pour la France est bien arrivé à sa destination et avec quel délai !

Petit lexique en portugais:

Un timbre : Um selo

Une enveloppe : Um envelope

Envoyer une lettre : Mandar uma carta

La poste : O correio

Articles similaires
Contactez-nous