Train

Après des décennies hors d'usage, les chemins de fers angolais endommagés par la guerre sont de nouveau praticables avec de nouveaux trains, des voies et des gares.

Le redémarrage des lignes en 2011 a été un véritable symbole de retour à la paix et de perspectives de développement économique pour le pays.

Ligne Luanda-Malange

Après presque deux décennies d’interruption en raison de dommages causés sur les voies et sur le matériel par la guerre civile, la ligne Luanda-Malange a redémarré en janvier 2011.

Le 13 janvier 2011, le train « Express » pour Malange, peint en rouge, noir et jaune, les couleurs de l’Angola, a quitté la gare toute neuve de Viana, à 20 kilomètres à l’est de la capitale.

Il y a 16 gares nouvellement construites le long de la ligne, toutes peintes en rose vif, certaines ont des façades en verre et acier. Cela contraste avec les anciennes gares coloniales à quelques mètres de là criblées de balles des guerres passées.

La réhabilitation de la ligne a commencé en 2005 et aurait coûté 350 millions de dollars. La voie a été posée par la Société de Construction de Chine du chemin de fer qui a également construit les gares.

Plus d’infos

Prix du billet : à confirmer à partir de 25 USD
Durée du trajet : environ 10 heures
Toilettes et wagon-restaurant

3 classes

  1. "Primeira" avec des sièges inclinables en cuir avec télévision individuelle fixe
  2. "Expresso" avec des fauteuils confortables disposés en groupes de quatre autour de tables et une télévision commune
  3. "Tramway" la classe économique équipé avec des CFL (Caminho de Ferro de Luanda)

Trajet

  • Luanda Bungo (km 8)
  • Luanda Musseque Estalagem (km 22,5)
  • Viana (km 36)
  • Baía, Bengo (km 49 Hia) - (km 65)
  • Catete (km 103)
  • Barraca Level crossing of N'Dalatando–Icolo e Bengo road (km 135)
  • Zenza do Itombe – Branch to Dondo 55 km (km 161)
  • N'dalahui (km 185)
  • Luinha (km 209 )
  • Canhoca (km 222)
  • Queta - Icolo e Bengo road (km 241)
  • N'Dalatando (km 284)
  • Lucala (km 315)
  • Quizenga (km 335)
  • Cambunze (km 350)
  • Cacuso (km 368)
  • Matete (km 379)
  • Zanga (km 400)
  • Lombe-Malanje (km 424).

Les autres lignes

La ligne CFL (Caminho de Ferro de Luanda) est la première ligne a être de nouveau en service mais d'ici peu, l'Angola espère avoir l’ensemble de ses lignes à nouveau pleinement opérationnelles.

Le Caminho de Ferro de Benguela (CFB) était le plus long des chemins de fer en Afrique, qui s'étend sur 1 344 km (835 miles) de la ville portuaire de Lobito, sur la côte Atlantique à la petite ville de Luau, à la frontière de la République Démocratique du Congo.

Il y a aussi un petit bout de voie en usage entre Lobito et Cubal dans la province de Huambo.

Dans l'extrême sud du pays, le Caminho de Ferro de Moçâmedes (CFM) qui va de Namibe, sur la côte, via Lubango (Huila) à Menongue (Kuando Kubango), est également en cours de rénovation par une entreprise chinoise.

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.