Accueil / Y vivre / Santé / Maladies et prévention

Maladies et prévention

Des cas de maladies tropicales (notamment paludisme, dengue et chikungunya) existent mais restent rares auprès des expatriés. Vous trouverez dans cet article les maladies présentes en Angola et la manière de s'en prémunir.

Paludisme (malaria)

Maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques femelles qui impose le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires...).

À ces mesures peut s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à votre médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs pour connaître la mesure la plus appropriée pour vous ou votre famille. Si un traitement vous est prescrit, il doit parfois être poursuivi après le retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé. Renseignez-vous.

Classification : zone 3. Durant votre séjour, et durant les deux mois qui suivent votre retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement, pour mettre en œuvre dès que possible un traitement antipaludique éventuel.

Certains médecins préconisent un traitement permanent, d’autres par période. Les pratiques divergent d’un expatrié à l’autre, ceux qui ne suivent pas de traitement invoquant souvent les effets secondaires. Demandez conseil à votre médecin.

Le parasite du paludisme est transmis à la tombée de la nuit par la piqûre de moustique. Les manifestations du paludisme varient d’un individu à l’autre. Les signes les plus fréquents sont de fortes poussées de fièvre accompagnées ou non de maux de tête et parfois de diarrhées ou vomissements. La réaction au plasmodium varie selon les individus et peut même passer inaperçue.

En cas de doute, faites procéder à une analyse de sang (goutte épaisse) en laboratoire. Consultez un médecin rapidement, notamment lorsqu’il s’agit d’un enfant.

Rappelez vous que le paludisme peut se manifester lors de vos retours en Europe ou ailleurs. Donc en cas de fièvre durable, rendez vous chez votre médecin et signalez lui que vous vivez dans une zone impaludée pour qu’il veille à vous faire faire la goutte épaisse. Un paludisme non traité peut dégénérer et même entrainer le décès.

Il est recommandé d’utiliser :

  • À la maison, des moustiquaires imprégnées.
  • Des produits répulsifs pour la peau (il en existe des pédiatriques) ; s’en mettre à la tombée de la nuit.
  • De mettre des vêtements à manches longues et jambes longues pour les sorties nocturnes.

Choléra

L’Angola est régulièrement touché par des épidémies de choléra.
Des mesures d’hygiène alimentaire strictes s’imposent à toute personne devant se rendre dans le pays.

Veillez à la qualité des aliments (abstention de tout achat de nourriture dans les rues) et à leur bonne cuisson.
Il est parfois conseillé de ne pas consommer de fruits et légumes achetés à des vendeurs sur le trottoir ou sur des marchés dont la salubrité n’est en apparence pas respectée.
Dans tous les cas, décontaminez tous les fruits et légumes.

Plusieurs méthodes (demandez, là encore, conseil à votre médecin) :

  • Faire tremper 15 minutes dans une eau (5l) additionnée d'une goutte d’eau de javel diluée (dans une bouteille de 1,5L, mettre un berlingot de javel ou une pastille et compléter en eau purifiée : eau bouillie ou filtrée).
  • Faire tremper les fruits et légumes avec du permanganate de potassium ou vinaigre blanc.

Vous trouverez à Luanda, en grande surface, des solutions prêtes à l’emploi.

Il est conseillé de peler les fruits et légumes, ou de les faire bouillir. 

Évitez les crudités et les produits de la mer (coquillages).

Sida

Forte prévalence du VIH - Sida. Toute mesure de prévention est indispensable.

Hépatite A et B, Rage, Trypanosomiase

(couramment appelée maladie du sommeil et transmise par la fameuse mouche tsé-tsé) et autres maladies.

Renseignez-vous auprès de votre médecin quant aux vaccins éventuels ou mesures de prévention.

Prévention

Recommandations générales

  • Évitez les baignades dans les eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire).
  • Évitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
  • Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.
  • Ne consommez jamais de médicaments achetés dans la rue.
  • Emportez dans vos bagages les médicaments dont vous pourriez avoir besoin.

Hygiène alimentaire

Prévention de la diarrhée du voyageur et des infections bactériennes :

  • Il est conseillé de ne pas boire l’eau du robinet : préférez les eaux en bouteilles capsulées.
  • Il existe 2 types d'eau en bouteille : de l'eau minérale et de l'eau purifiée.
  • A défaut, consommez de l’eau filtrée, bouillie et décontaminée.
  • Évitez l’ingestion de glaçons, de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés. 

  • Évitez de boire directement au goulot des bouteilles ou canettes qui pourraient ne pas être propres.
  • Évitez la consommation d’aliments (poisson, viande, volaille, lait) insuffisamment cuits.
  • Laver fruits et légumes au permanganate de potassium ou tout autre produit désinfectant
  • Veillez à un lavage régulier et soigneux des mains avant chaque repas.

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.