Une visite Présidentielle fructueuse

La visite de François Hollande la semaine dernière a été fructueuse tant d'un point de vue diplomatique que d'un point de vue économique.

Voici un résumé d'Estelle Maussion, "au comptoir angolais" :

La France et l’Angola ont signé vendredi à Luanda des contrats de plusieurs centaines de millions de dollars durant une visite d’État du Président François Hollande à Luanda, partenaire militaire influent pour la stabilité en Afrique centrale. Les deux chefs d’État, alliés dans les efforts de maintien de la paix en Centrafrique, ont également paraphé une lettre d’intention en vue d’un renforcement de la coopération militaire. Il s’agit en particulier de la lutte contre la piraterie maritime et du maintien de la paix en Centrafrique et en République démocratique du Congo (RDC), selon la délégation française. Un message davantage politique que concret à ce stade.

François Hollande, qui est arrivé jeudi soir en provenance du Bénin, est accompagné d’une cinquantaine de chefs d’entreprises. « Nous voulons être là justement dans cette période, au moment où c’est difficile, car la France a confiance dans l’avenir économique de l’Angola », a déclaré M. Hollande. Depuis la fin de la guerre civile en 2002, l’Angola, deuxième producteur de pétrole d’Afrique, connaît un fort essor économique, avec une croissance moyenne de 6% entre 2008 et 2013. La chute du prix du pétrole depuis la fin2014 provoque toutefois d’importantes difficultés. Parmi les secteurs dans lesquels la France promeut ses entreprises, M. Hollande a cité notamment les transports, le tourisme, l’agro-alimentaire, l’eau, les énergies renouvelables, et l’aménagement urbain.

Le groupe français hôtelier Accor a signé un contrat pour la gestion de 50 hôtels d’ici à 2017, avec la société angolaise AAA propriétaire de ces établissements, et qui a connu des difficultés financières en 2013. Total, déjà premier opérateur pétrolier du pays, a signé deux contrats avec la société pétrolière publique Sonangol, dans le secteur pétrolier et la distribution de lampes solaires. Aucun montant n’a été communiqué. La compagnie aérienne Air France a annoncé une troisième liaison hebdomadaire Paris-Luanda. Le groupe de BTP Eiffage s’est engagé sur la construction de 104 passerelles pour piétons, un contrat de près de 200 millions de dollars. Météo France a, de son côté, signé avec son homologue angolaise un accord de modernisation sur 7 ans dont la première phase représente 60 millions de dollars.

À lire aussi :

Crédit photo : lemonde.fr

 

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.