Un projet de centrale hydraulique sur le fleuve Kwanza financé par la Chine

Barrage Caculo Cabaça en construction

Le développement économique de l’Angola s’est accompagné d’une forte croissance de la demande d’énergie, estimée à 12% par an, dont les deux tiers dans l’industrie. Répondre à cette demande croissante est un enjeu stratégique, ce qui justifie que la mise en oeuvre de projets structurants dans le secteur de la production d’électricité fasse partie des priorités du Plan National de Développement 2013-2017, au même titre que des projets de construction d’infrastructures routières, de chemins de fer, d’aéroports et de ports. Fournir un courant électrique stable et régulier est un indéniable accélérateur de développement industriel et économique.

C’est dans ce cadre qu’a été signé la semaine dernière un accord de financement de 4,5 milliards de dollars avec la Banque Barrage Caculo Cabaçaindustrielle et commerciale de Chine (ICCB) en vue de la construction du barrage électrique de Caculo Cabaça situé vers le milieu du fleuve Kwanza, dans l’Etat du Cuanza Norte.

La centrale, d’une capacité de 2 171 MW, sera construite par le groupe chinois Gezhouba, qui avait été chargé de la construction du célèbre barrage des Trois-Gorges en Chine. La durée estimée de réalisation du projet est de 5 ans.

La production électrique fait aussi partie des secteurs développés pour diversifier l’économie et réduire la dépendance angolaise envers le pétrole. L’énergie qui sera produite par l’infrastructure est ainsi principalement destinée à être exportée vers les pays voisins que sont la Namibie et l’Afrique du Sud.

Le pays a également signé 25 accords de financement pour la mise en place de 41 projets dans les domaines de la construction, de l’énergie et des transports. La Chine, principal partenaire financier de l’Angola, a octroyé à ce dernier environ 15 milliards $ de financement depuis 2004.

Sources : IRSE (Instituto Regulador do Sector Eléctrico) et Agence EcoFin (Gwladys Johnson)

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.