Portrait d’Elida Almeida

L'annonce de sa venue à Luanda le samedi 28 Mai pour un concert au Miami Beach nous a donné envie de vous présenter la chanteuse cap-verdienne Elida Almeida !

Elida AlmeidaNée dans un village rural sans électricité de Santiago, elle grandit dans une famille non initiée à la musique mais où les rythmes traditionnels bercent le quotidien difficile. Elle apprend à chanter dans la chorale de son église puis comme comme DJ et présentatrice dans une radio communautaire qui diffuse alors beaucoup de musique cap-verdienne, de pop et de rock.

Après le décès prématuré de son père, elle rejoint sa mère sur l’île de Maio et gratte quelques accords grâce à la guitare d’un ami. Elle écrit déjà ses premières compositions, dont Nta Konsigui ("Je vais réussir"). Dans ses textes on retrouve les difficultés du quotidien d'une jeune mère de 17 ans. Plus qu'une passion, la musique prend une place grandissante dans sa vie et l'aide à endosser ses nombreuses responsabilités.

Sorti en single par Lusafrica en 2014, Nta Konsigui est joué par les radios et le clip, improvisé sur une plage de Praia, se partage rapidement sur les réseaux sociaux.

Nta Konsigui

Elle est alors poussée à se présenter à des concours locaux, qu’elle remporte. Elle chante dans des bars et sur des scènes locales, jusqu’à ce que le producteur franco-cap-verdien José da Silva la repère. Avec la sortie de son premier album, Ora doci, Ora margos (2014), elle conquit la France et les Etats-Unis, puis l’Afrique en remportant le prix RFI Découvertes 2015.

Lebam Ku Bo

12983464_1073454572693720_8084732833200046462_oAujourd'hui, à seulement 23 ans, Elida Almeida conjure le sort de cette enfance difficile dans un album lumineux baigné de mélodies folk, teintées des rythmes de l’île de Santiago (batuque, funana ou morna…) et soutenues par les arrangements délicats du guitariste Hernani Almeida. “Ora doci Ora margos” répond aux aspirations et aux rêves d’une jeunesse cap-verdienne qui souhaite sortir de son isolement et s’approprier le monde. On est loin de l’univers de Cesaria Evora, et pourtant le même enchantement opère, porté par la sincérité de la voix et l’immédiateté du propos de la jeune chanteuse.

La venue d’Elida Almeida en Angola est aussi l'occasion d’annoncer l'ouverture des candidatures du Prix Découverte RFI 2016. Le gagnant recevra une somme de 10.000 euros, bénéficiera d'un concert à Paris et d’une tournée en Afrique. Inscriptions via le site Internet.

Infos supplémentaires sur Facebook.

Sources:
www.rfimusique.com
www.lemonde.fr/afrique

Miami Beach

Lire plus »

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.