Les talents de Mathilde au profit des expatriés !

ulysse

L'équipe de VEA a (cyber)rencontré Mathilde, expatriée depuis presque 7 ans à Bangkok, qui nous partage son expérience et surtout nous explique comment sont nés ses projets My tailor is an expat et Heureux comme Ulysse.

Qui es-tu Mathilde?

J'ai 40 ans et 3 garçons ! Après mes études de droit, je commencé à travailler dans l'édition juridique en France. Ensuite je suis partie au Mexique, pour le Petit Journal, puis au Yémen pour le CNRS. J'ai ensuite suivi mon mari, à Bangkok où je vis depuis 6 ans et demi. Je baignais donc depuis un moment dans le milieu international et cela m'a permis de travailler rapidement pour l'UNESCO à mon arrivée.
femme-mari-expatPuis j'ai attendu mon premier enfant, mon contrat s'est terminé et j'ai découvert un autre aspect de l'expatriation.
Après la naissance j'ai recherché du travail pendant plus d'un an, pour finalement décrocher un poste dans une institution française en contrat local...pas besoin de vous donner des détails sur les difficultés de la recherche et les contraintes du poste...
Cela m'a inspirée pour écrire un article où j'évoque cette épopée, et c'est cet article qui a fait connaitre mon blog My tailor is an expat !

Ce fameux blog, parle nous-en?

Quelques temps après j'ai arrêté de travailler, j'ai attendu mon second enfant... J'ai passé plus de temps à écrire pour mon blog. J'écrivais sur la vie à Bangkok, des articles assez généraux, mais dès que j'évoquais la vie en expatriation mes articles remportaient beaucoup de succès. J'ai assez vite fait le buzz sur les réseaux sociaux, réalisant que c'était un sujet très à la mode !
BannerBlogCe blog me remontait le moral ! J'avais un problème de positionnement, n'étant ni working girl, ni investie dans des associations, ne me connaissant aucun talent artistique et pas plus sur le plan sportif... Bref je n'avais pas de projet, et le manque de projet est difficile à vivre quand on ne travaille pas!
J'ai donc suivi le mouvement et le succès, sans volonté financière, je m'exprimais et je m'amusais.

Et puis j'ai réalisé que dans tout ce que la toile offrait pour les expatriés, il n'y avait rien pour leurs enfants...

Et ce fût la naissance d'Ulysse?

Et oui ! Ulysse, c'était un projet plus profond, qui répondait à un vrai besoin et un réelle utilité. J'ai vite senti le gros potentiel du public. Ulysse petit expat est né en décembre 2016 et c'est le premier livre qui prépare les enfants à l'expatriation.

ulysse departC'est l'histoire d'un petit garçon de 5-6 ans, qui part vivre à l'autre bout du monde avec ses parents. On va vivre avec Ulysse, l’annonce de l'expatriation, le déménagement, la découverte d’une nouvelle culture et d’un pays. Il ne veut pas apprendre une nouvelle langue, ses grands-parents et ses cousins lui manquent, il finit par demander "Quand est ce qu'on rentre à la maison?". Puis il s'adapte, il part en vacances, il accueille sa famille, et il est très heureux!

J'ai recruté une petite équipe très investie de rédactrices basées partout dans le monde et nous avons lancé en janvier 2017, le site internet Heureux comme Ulysse. Vous pouvez y acheter bien sûr, le livre en ligne, mais c'est aussi une vraie plateforme d'informations pour les parents expatriés. Nous publions régulièrement des articles sur des sujets très variés (notamment la scolarité et le bilinguisme), écrits par un vivier de professionnels: orthophoniste, psychologue, pédiatre, nutritionniste...

C'est donc un livre pour enfants, mais nous avons également beaucoup de témoignages de parents très touchés par la lecture de ce livre. Alors n'hésitez pas à leur lire et à les écouter vous le raconter !

NDLR: Un grand merci à Mathilde Paterson pour le partage de son expérience et surtout pour les rires provoqués par la lecture de son blog sur les femmes expats ! Le livre Ulysse petit expat est fabriqué à Bangkok et envoyé partout dans le monde, profitez des vacances de Pâques pour vous le faire rapporter!

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.