La banane

Foire de la banane Bengo
Foire de la banane à Bengo en mai 2016

Eh oui, la banane s’invite sur VEA et vous verrez qu’elle est intéressante à plus d’un point de vue… si, si…

Banane angolaise

Le saviez-vous ? Le terme « banane » est apparu en 1602. Il vient du Portugais banana, emprunté, selon les uns, à une langue bantoue, selon les autres à un mot arabe signifiant « doigt ». Le fruit a d’abord été désigné sous les noms de « pomme de paradis » et « figue des jardins ».

Commençons par les choses sérieuses : la banane pourrait bien être l’un des produits phares de l’économie angolaise de demain.

La chute du prix du pétrole oblige en effet l’Angola à diversifier son économie et l’agriculture fait partie des priorités de développement du gouvernement. C’est dans ce cadre que la production de bananes a récemment connu un essor considérable pour satisfaire la demande intérieure, apportant à la population une denrée intéressante sur le plan nutritif et surtout abordable. Plus fort encore, la banane est exportée depuis peu par la société angolaise Caxito Rega dans les pays voisins et même au Portugal.

La société angolaise Novagrolider quant à elle devrait exporter, chaque semaine, 200 tonnes de bananes produites en Angola vers le Portugal, l’Espagne et la France, à partir d’octobre (annonce officielle en juillet). Ces exportations permettent de faire rentrer des devises étrangères en Angola et d’améliorer la situation de la balance des paiements.

L’exportation de bananes n’est pas un fait inédit puisqu’elle était qualifiée d’or jaune et exportée vers le Portugal au moment de l’indépendance en 1975. Si la production reste anecdotique comparativement aux grands pays producteurs d’Amérique du Sud, son développement n’en reste pas moins une excellente nouvelle pour l’économie.

La banane présente par ailleurs un grand intérêt sur le plan nutritif. Elle constitue une bonne source de glucides, de vitamine B pour nous mettre de bonne humeur et de minéraux pour combattre le stress (potassium et magnésium). Et en plus, elle se digère facilement ! Pour toutes ces raisons elle est conseillée aux jeunes enfants au moment de la diversification alimentaire et aux sportifs.

La banane est également bonne pour la santé à plus long terme. Grâce à sa teneur en fibres et en antioxydants, elle contribue à prévenir le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité et même de certains cancers.

Pour les pays en voie de développement, elle constitue un aliment de subsistance puisque chaque banane apporte environ 100 calories, ce qui en fait le fruit frais le plus calorique.

Si la consommation annuelle de bananes par personne est de 2 kg en Chine, de 10 kg en Europe et de 12 kg aux États-Unis, elle dépasse les 50 kg en Océanie et les 200 kg dans certains pays africains.

Bananes

La banane étant riche en glucides, on la soupçonne souvent de faire grossir. Pourtant, elle est à la base d’un régime popularisé au Japon par une pharmacienne d’Osaka, Sumiko Watanabe, qui l’a élaboré pour aider son mari en surpoids à perdre ses kilos superflus. Le principe de ce régime est de manger au petit-déjeuner des bananes fraîches à volonté et de boire de l’eau à température ambiante. Il n’y a pas de recommandation particulière quant à la composition du déjeuner ou du dîner, même s’il vaut mieux privilégier viandes ou poissons grillés et légumes. Le dîner doit en outre être pris avant 20h et les boissons sucrées et le café sont à bannir. L’efficacité de la diète tiendrait à la présence dans la banane d’une enzyme permettant la digestion des graisses et ainsi leur élimination plus rapide. L’un de ses atouts majeurs est sa grande simplicité.

Glace à la banane
Banana Bread
Banoffee

Et pour finir sur une touche gourmande, trois idées de recettes pour mettre en valeur les bananes, que vous trouverez toute l’année en abondance et très peu chères en Angola : le banana bread ou cake à la banane, le banoffee ou la glace à la banane. Bon appétit !

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.