Kizomba, entre Luanda et Paris !

En Angola, la kizomba est une institution! Pas de déjeuner de famille sans un air de kizomba, pas de fête sans tournoyer à deux autour des baffles (gigantesques) diffusant la douce valse locale, pas d'embouteillages sans une bonne kizomba à la radio.

Le nom Kizomba vient d’un mot Kimbundu (langue locale parlée dans le Nord-Est de l’Angola) qui signifie “fête”. Née dans des années 80 à Luanda, c'est un style de zouk originaire de l'Angola. C'est également un dérivé du semba, lui-même dérivé du terme zemba, un ancêtre de la samba brésilienne, .

La kizomba qui se pratique en couple est finalement très sensuelle. Cependant, pour marquer la différence avec le zouk, les pas sont plus marqués, le couple peut se déplacer un peu à la manière du tango argentin et les textes des chansons sont bien sûr écrits et chantés en portugais.

La Kizomba est devenu populaire en France et en Europe. Beaucoup d’associations de danse organisent des festivals ou des stages.

A Paris, c'est au Centre Momboye, fief de la danse africaine, dans le 20ème arrondissement que "Mister Tecas/Kizomba.fr" fait danser les parisiens, petits et grands, au son de la musique angolaise.

Kizomba.frMister Tecas parle de la Kizomba comme une danse "à la fois sensuelle, élégante et technique (qui) sait instaurer une connexion unique, non seulement au sein de votre couple de danse, mais aussi avec la musique, créant une symbiose rare qui vous transporte littéralement" ! 

Ce jeune professeur de 29 ans fait parler de lui dans la presse angolaise dans un article intitulé "Paris também dança ao ritmo do semba e da kizomba" que nous vous laissons découvrir !

A Luanda, La Kizomba se danse partout et à chaque occasion. L'école de danse la plus réputée est Pé D’ Salsa. Crée en 2005 par deux professeurs de danse (Natchova et Bruno), Pe’d’Salsa propose des cours de kizomba mais aussi de Salsa, de Danse orientale, de Tango, de Danse de salon et de Kuduro. Actuellement assuré par dix professeurs de danse, Pe’ D’ Salsa organise aussi des cours pour les enfants.

Kizomba na ruaMais si vous voulez quelque chose de plus authentique, alors rendez-vous sur la marginale pour des cours gratuits de "Kizomba na Rua" tous les dimanches de 16h30 à 20h00. Le projet a été créé en 2012 pour donner l'opportunité à des gens d'apprendre à danser mais qui ne sont pas capables de se payer une école.  C'est aussi un moyen de promouvoir la culture nationale.

Le groupe fait valoir que la Kizomba est bon pour la santé, que c'est un moyen d'unir les différentes cultures et traditions. 

N'hésitez pas à lire l'interview de José Lemos, de l'équipe Kizomba na Rua.

A vous d'essayer maintenant!

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.