Jo Ann Von Haff, une écrivaine atypique!

Jo-von-haffQuel étonnant parcours que celui de Jo Ann, jeune Angolaise née il y a 33 ans à Benguela.

Partant vivre dans d'autres pays que l'Angola, ses parents furent à l'initiative de son amour pour la langue française. Ils décidèrent que leurs enfants, quels que soient les pays ou ils résideraient, feraient leurs études dans les écoles ou lycées français! "Le fil rouge de mon éducation fut le français. À la maison, on parle portugais mais on étudie en français..."
Ainsi, que ce soit à Cuba, à Luanda, à Lisbonne ou à Johannesburg, ville dans laquelle elle passa avec succès son bac littéraire, Jo Ann apprit à aimer la langue française.
"Quand j'écris, ce n'est pas le portugais qui vient naturellement sous ma plume, c'est le français! Mon cerveau a appris à rédiger, commenter, analyser en français. Cette langue est et sera pour toujours celle de mon esprit!

C'est en 6ème, à Lisbonne, que Jo Ann découvre la poésie. Inspirée et malgré son jeune âge, elle commence à écrire des poèmes, portée par son professeur de français qui jamais ne l'a bridée, encourageant au contraire son imaginaire et sa façon originale de s'exprimer, sans jugement ni arbitraire. Elle continuera d'écrire, de retour à Luanda, dans le journal du lycée!
"Ce que je veux, c'est écrire en ayant mon propre style. M'inspirer, décortiquer, analyser les oeuvres des autres écrivains ne m'intéresse pas!"

Son bac en poche, elle part à Montpellier pour y faire des études de psychologie. Pour elle c'est le choc, le Nirvana: elle peut toucher, voir, acheter, lire tout ce qu'elle veut: "j'ai toujours étudié dans des écoles françaises mais, à part les BCD, je n'avais pas à ma disposition de librairies, de pôles culturels français. Quand je suis arrivée en France pour mes études supérieures, je suis devenue complètement boulimique de tous les produits culturels que je pouvais trouver, bons ou moins bons d'ailleurs! J'étais comme un enfant devant une usine de bonbons ou de chocolat!"

Elle crée alors son blog qui va perdurer pendant 8 ans et sur lequel tout est matière à écrire! "Avec mes 10 frères et soeurs, j'ai aimé débattre, faire avancer les idées, communiquer...le blog a été une bonne manière pour moi de continuer à le faire!"
Elle découvre aussi les écrivains populaires qui l'inspireront plus tard. "Il n'y a pas d'art mineur, pour moi en littérature, j'aime pleurer, sourire, rire, vibrer quand je lis!"

C'est en écoutant une interview de Paulo Coelho qui disait que, pour pouvoir éditer un roman, il fallait un investissement très important, tant littéraire que financier que le déclic se fait: elle sera écrivain mais doit se donner tous les moyens pour réussir. Elle va se lancer en découvrant par hasard une petite annonce dans le journal, demandant des AUTEURS. Grâce à une maison d'éditeurs, elle va donc écrire à compte d'auteurs mais il lui faudra 3 ans et beaucoup d'argent avant de pouvoir sortir son premier ouvrage, "Gazelle", recueil de nouvelles contemporaines illustrant des photos, textes courts sur la vie, ses hauts et ses bas, ses obstacles, ses espoirs...
Jo Ann se constitue un petit réseau dans le monde de l'édition, mais, dégoutée de ne recevoir que des refus quand elle soumet ses livres aux éditeurs, elle décide d'arrêter de se battre!
Mais l'écriture fait partie de son ADN et elle ne désarme pas. Elle écrit alors, ce qu'elle appelle avec beaucoup d'humour, des "Harlequinades" parce qu'elle aime le drame, quel qu'il soit, romantique, comique...
En 2013, elle publie, en édition papier, un roman de type "fantasy" intitulé "La treizième concubine" et retrouve des lecteurs. Jo Ann reprend confiance en elle et plus que jamais, veut continuer à écrire.

En Angola, éditer des livres est très compliqué et la vie n'est pas facile pour les jeunes écrivains, en particulier pour Jo Ann qui écrit en français. Elle découvre alors ce qui va tout changer pour elle: KINDLE. Elle s'ouvre au monde numérique, tout s'offre à elle par le biais des i.books... Elle se décide donc, avec un groupe d'amis écrivains à publier ses propres livres par ce biais!
Sortent alors "Aujourd'hui ne se termine jamais", "La réelle hauteur des hommes", "les yeux de Léon". Sur les 35 livres qu'elle a déjà écrits, seuls 4 d'entre eux ont été publiés! Mais pour l'écrivaine, pas de découragement: "Je suis une boulimique de travail et j'aime passionnément ce métier que j'ai choisi. En vivre n'est pas possible alors je fais des petits boulots alimentaires pour gagner un peu d'argent mais mon MOTEUR, c'est l'écriture!"

Les thèmes graves de ses livres (handicaps, traumatismes, résilience, rapports conflictuels...), truffés de personnages sensibles et attachants, sont traités malgré tout avec légèreté. Ses études de psychologie ont certainement eu une incidence sur son choix thématique d'écriture.
"J'aime les êtres perturbés! Le suis-je moi même? Je ne sais pas mais il est évident qu'une partie de moi alimente mes écrits...je crois au Karma maintenant et cela a une influence bénéfique sur le côté sombre des thèmes que je choisis d'aborder. Mais pour autant, mes histoires ne sont pas devenues gnan-gnan et rose bonbon !!! Et puis, je suis nulle en "chutes" et je laisse ainsi, à mes lecteurs, le choix de s'approprier la fin de mes romans comme ils le souhaitent..."

Depuis 2012, Jo Ann est la co-fondatrice avec 3 autres écrivains francophones d'[ Espaces Comprises], un site qui permet d'aider les autres auteurs, de partager des trucs et astuces d'écriture et d'édition, de publier des témoignages et parcours d'écrivains et de promouvoir la littérature francophone.
Elle est également l'administratrice de "Mille Feuilles", un collectif d'écrivains gourmands!

Après une année consacrée à la correction de tous les ouvrages qu'elle a écrits, Jo Ann se consacre de nouveau à la "création d'écriture" comme elle le dit joliment. Elle nous promet de l'émotion, des larmes et beaucoup de rires aussi! Elle aspire aussi à élargir son lectorat plutôt féminin et trentenaire. Son ultime souhait: partir vivre en France et continuer à écrire, encore et encore...
"Pas une journée ne passe sans que j'écrive... C'est ma vie, mon rêve, ma passion!"

Ses livres sont disponibles sur Kindle en les commandant notamment sur Amazon ou à la Fnac.

www.joannv.com
www.espacescomprises.com

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.