Chronique « Março-Mulher » : les femmes angolaises célèbres

Isabel dos Santos

Le mois de mars est consacré aux femmes dans le monde entier : leurs droits, leur lutte pour l'émancipation et l'égalité. Vivre En Angola profite de cette occasion pour lancer une chronique sur les femmes en Angola. Après vous avoir parlé des femmes de l'Histoire Angolaise, nous vous présentons des femmes célèbres contemporaines. Les connaissez-vous ?

Isabel dos Santos

Isabel dos SantosLa femme la plus connue d’Angola est aussi l’une des personnes les plus riches d’Afrique. Classée, 8ème fortune d’Afrique par le magazine Forbes en 2017, femme la plus riche et la plus puissante du continent, Isabel dos Santos, surnommée « la princesse », est la fille aînée du Président José Eduardo dos Santos ; elle est née en 1973 à Bakou en Azerbaïdjan (ex-URSS), où son père faisait ses études d’ingénieur et avait épousé en premières noces Tatiana Kukanova.

Isabel, titulaire d’un diplôme en Génie Electrique du King’s College de Londres, a commencé sa carrière en lançant un restaurant sur Ilha, le Miami Beach, et une société de collecte d’ordures qui a périclité.

Sa fortune provient de participations dans de grands groupes au Portugal et en Angola.

Les secteurs d’investissement sont variés : télécom (Unitel en Angola, NOS au Portugal), banques (BIC en Angola, BPI au Portugal), secteur pétrolier (Galp Energia au Portugal), diamants, distribution… Par ailleurs elle est la présidente de la Croix-Rouge angolaise.

La fille du président a été nommée en juin 2016 à la tête du conseil d’administration de la Sonangol, la société nationale des hydrocarbures.

Isabel dos Santos, qui réside à Luanda avec ses 3 enfants, est mariée à l’homme d’affaires congolais Sindika Dokolo, connu également pour être l’un des plus grands collectionneurs africains d’art contemporain.

Leila Lopes

Leila LopesLeila Lopes est la première angolaise à avoir remporté le concours de Miss Univers en 2011.

Née de parents cap-verdiens en 1986, elle a grandi dans la région de Benguela. La jeune fille, surnommée la fourmi lorsqu’elle était enfant, a grandi au Royaume-Uni, où elle a remporté le concours de Miss Angola UK en 2010, alors qu’elle suivait ses études en gestion des affaires.

Elle a ensuite remporté le concours de Miss Angola dans son pays natal, puis dans la foulée le concours de Miss Univers.

Maria Borges

Maria BorgesAutre jeune et jolie angolaise, le top model Maria Borges, 23 ans, est née à Luanda et a défilé pour les plus grandes maisons de couture depuis qu’elle a remporté le concours Elite Model Look en Angola en 2011.

Elle fait partie des Anges de Victoria’s Secret depuis 2012, et a créé le buzz lors du dernier défilé de la marque en 2015, en osant la coupe afro naturelle sur le podium.

Ary

Une autre femme angolaise dont la renommée a franchi les frontières du pays : la chanteuse Ary, qui a remporté le titre de « Meilleur artiste lusophone » aux MTV Africa Music Awards en 2015.

Ary est considérée comme l’une des plus belles voix d’Angola, où elle excelle dans les genres Kizomba, Semba et Soul Music.

Ana Clara Guerra Marques

Ana Clara Guerra MarquesDanseuse et chorégraphe, Ana Clara Guerra-Marquez est également la directrice artistique de la Compagnie de Danse Contemporaine d'Angola (CDC), première compagnie de danse contemporaine créée en Afrique.

Ana Clara Guerra-Marques  effectue  un  important  travail  de  recherche  sur les  mouvements spécifiques  des  danses  traditionnelles  et  des  positions de  la statuaire  angolaise.

Elle a notamment été jury de notre 2ème concours photo en 2014.

Sources : Wikipedia, Forbes, Maka Angola

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.