Chronique : les français vus par les angolais

Fins gourmets, râleurs, romantiques à bicyclette, travailleurs, arrogants, qui débattent sur tout , tout le temps, quand ils ne sont pas en grève. Ah, ces bons vieux clichés qui font de la France un pays peuplé de croqueurs de grenouilles et de buveurs de vin!

Mais que pensent vraiment de nous les étrangers et particulièrement nos amis angolais ?

VEA a voulu savoir. C'est le début d'une chronique hebdomadaire à travers laquelle vous en découvrirez un peu plus sur ce "français" qui ne cesse d'alimenter les discussions en ce moment.

A vos baguettes et vos bérets, ça promet d'être intéressant !!!

Francisco, professeur de français à l'Alliance Française de Luanda

 

 

Francisco VEA : Quelle est votre relation avec la France ?

Francisco : La France est ma deuxième maison. Je peux être lusophone de racine, ma relation avec la langue française est si forte qu'elle a transformée ma vie. Tout ce que je sais, tout ce que j’ai appris tout au long de mon parcours professionnel, je le dois aux français que je rencontre ici et à la France. Je n'y ai jamais vécu mais j'ai eu la chance d'y aller à plusieurs reprises dans le cadre de mon travail.

VEA : Pourquoi aimez-vous la France? Dites le nous!

Francisco : J’aime la France parce que c’est le pays avec lequel je m’identifie le plus quand je suis en Europe. Je connais la Belgique, la Suisse ou la Hollande, mais la France, c’est différent.

VEA : Quels sont vos expressions, vos phrases ou vos mots préférés? 

Francisco : Liberté, Egalité, Fraternité

VEA : Pouvez-vous décrire les français en trois mots ?

Francisco : Chauvins, sympas, chaleureux

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.