Chronique culinaire : les fruits exotiques (2)

Cela vous est-il déjà arrivé de vous trouver face à un étal avec des fruits ou des légumes inconnus ? VEA a décidé de vous éclairer un peu sur les variétés exotiques que l'on peut trouver ici en Angola. Suivez notre 2e volet sur les fruits !

Le maracujá ou fruit de la passion.
C’est un fruit, à la fois acidulé et sucré. MaracujáSa coque renferme une chair orangée, parsemée de petites graines.  C’est une très belle plante grimpante, dont la tige forme de très jolies boucles et s’enroule ainsi autour des autres plantes !
Il existe différentes manières de le consommer. En pur jus ou même en caïpirinha. Nous connaissions jusqu’à présent la traditionnelle « caïpi » à base d’ananas, ici, vous pouvez en trouver à base de maracuja.
Les Angolais utilisent les feuilles pour faire des infusions. Il paraîtrait qu’elles ont des vertus relaxantes.
Dans les restaurants, les cartes proposent aussi une « mousse de maracuja », sous cette forme.Ou vous pouvez tout simplement manger la chair à la cuillère.

 

La mamão ou la papaye. Les papayers poussent à tous les coins de rue Mamãoà Luanda. Il existe deux variétés : la papaye verte, allongée et la papaye golden, plus petite. Les deux sont aussi savoureuses l’une que l’autre. En jus, bien frais, il est délicieux.
Le Café del Mar propose aussi une salade sucrée-salée, où il associe le poulet à la papaye.

 

 

La manga ou la mangue. Il reste sûrement l'un des fruits exotiques les plus connus des expatriés à Luanda. On aime sa chair tendre, sucrée, parfois un peu filandreuse, mais tellement savoureuse ! Il suffit de lever la tête pour voir des manguiers partout dans la ville. Mais les fruits ne poussent qu’en été ici, c'est-à-dire entre novembre et avril.
Pour sa consommation ou dégustation, ici, il se décline sous plusieurs formes.La forme la plus spontanée : croquer la mangue à même la peau, sans la découper.  Nous avons vu avec étonnement des enfants le faire !
Les Angolais le mangent également sous la forme séchée. MangaVous la trouvez également sous la forme de jus, ou en temps qu’ingrédient de cocktails.
Associée à la noix de coco et à quelques feuilles de mangue, sous forme de purée, elle est tout simplement délicieuse. A servir très frais dans des verrines.

 

 

Le mangustan est sûrement moins connu que la mangue. MangustanMais il n’est pas moins délicieux. Mais comme la mangue, on en trouve surtout l’été. Certains expatriés français le connaissent peut-être déjà, car il garni de temps en temps les rayons des supermarchés asiatiques en France, mais pas de manière systématique.Le fruit possède quelques ressemblances à l’œil nu avec la châtaigne d’eau. Mais la comparaison s’arrête là. C’est un fruit à coque, dont la chair blanche se découpe par petit quartier comme une clémentine ! Le goût est sucré, avec une pointe d’acidulé, un vrai régal !

 

La pitaya ou fruit du dragon. On le reconnaît grâce à sa belle écorcePitaya qu’on peut effeuiller et découvrir une belle chair à la fois rose et violette, parsemée de graines. Sa saveur est très légère par rapport à la papaye et au fruit de la passion, mais en faisant attention, on peut y trouver un mélange de betterave cuite et de cerise griottes !

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.