Chronique « Aux quatre coins de l’Angola » : à l’Est de Luanda

Nous commençons cette chronique sur les "4 coins de l'Angola", par la région à l'est de Luanda, de N'Dalatando à la Fazenda de Cabuta, en passant par le chutes de Kalandula et les Pedas Negras.
Ce parcours est faisable en 3 jours, il vous offrira des paysages verdoyants et des vues panoramiques à couper le souffle. Vous traverserez des rivières impétueuses, des grandes plaines arides, de la jungle et de petits villages pleins d'enfants au large sourire. La vraie carte postale angolaise !

Évidemment avant de partir, vérifiez que tous vos papiers sont en règle, prévoyez de quoi pique-niquer, de l'eau, de la musique pour agrémenter les (quelques) heures de route, et c'est parti à la découverte du Grand Est.

Nous vous indiquons un parcours dans le sens des aiguilles d'une montre : N'Dalatendo - Kalandula - Pedas Negras - Fazenda de Cabuta, mais rien ne vous empêche de faire l'inverse !

Les étapes du circuit

1- N’Dalatando

Jardin botanique N'TalatandoN'talatando est une ville au style colonial entourée de collines verdoyantes.

La ville était connue pendant la période coloniale pour être le jardin de Luanda d’où on envoyait les fleurs. Aujourd’hui, l'ancien jardin botanique plus ou moins laissé à l'abandon témoigne de ce passé prestigieux.

Il se situe au sud de la ville.  Quand vous arrivez à N'talatando, au rond-point Rainha Ginga, vous prenez la route sur la droite en direction du Sud. Elle continue ensuite dans une vallée sur une jolie route sinueuse.

Énormément d'espèces d'arbres, de fleurs qui grandissent maintenant au gré de leur nature. Possibilité de pique-niquer. Attention néanmoins aux moustiques, des pièges bleus et noirs pour les mouches tsé-tsé sont d'ailleurs accrochés par-ci, par-là !

2- Quedas de Kalandula

Quedas de KalendulaCes chutes d'eau impressionnantes sont les deuxièmes plus grandes chutes d'Afrique après celles de Victoria.

Elles font environ 105 m de hauteur et 400 m de large. Elles sont particulièrement belles à admirer au moment de la saison des pluies (septembre à avril et plus particulièrement entre novembre et janvier).

Elles sont faciles d'accès et il existe un petit "miradouro" pour prendre des photos ou tout simplement par les rochers. Pour les plus courageux, possibilité de descendre mais franchement, on vous conseille d'éviter. La descente peut prendre une vingtaine de minutes et 30-45 minutes à la montée. Très glissant. A ne pas manquer : le point de vue sur les chutes de face, depuis la Pousada Calendula.

Ce lieu est un des hauts lieux touristiques angolais, même si l'endroit reste incroyablement vierge. Il peut y avoir beaucoup de monde surtout pendant certains week-ends prolongés.

Pour info, vous allez sans doute être pris à partie par les jeunes "guides" sur le parking, qui se disputent l'honneur de vous accompagner aux chutes. Vous n'aurez pas besoin d'eux, mais laissez leur un petit billet, c'est le prix de votre tranquillité...

3- Quedas de Musseleu

Chutes de MusseleuÀ une vingtaine de kilomètres des grandes chutes de Kalendula, d'autres chutes, appelées "les petites chutes" en pleine forêt. Un peu plus difficile d'accès par la petite piste qui y mène (voir plan d'accès ci-dessous).

On peut se baigner dans ces chutes. Chausser pour les plus prévoyants des chaussures en plastique pour pouvoir "escalader" ou tout simplement se prémunir des angles des rochers sous l'eau.

Plan accès chutes de Musseleu

4- Pedras Negras

Pedras NegrasLe site des "Pedras Negras" se trouve à "Pungo Adongo", à mi-chemin entre N'talatando et Malanje, à 40 km au sud environ du village de Cacuso.

Sur la grande route, on voit surgir des pierres gigantesques, arrondies et sombres. Ces colossaux blocs de pierre couvrent une surface d'environ 12x6 km et nombre d'entre eux culminent à 200 m au-dessus de la savane. Plus à l'est, il existe un deuxième groupe de pierres appelées Pedras Guingas. Géologiquement, les rochers restent un mystère. Ce sont des conglomérats de sédiments mais leur existence dans cet environnement reste une énigme.Empreinte Reina Ginga

Il existe un petit chemin pour monter au sommet de ces pierres (ne pas oublier le petit billet pour le "gardien") et jouir ainsi de la vue panoramique de l'ensemble. À un autre endroit, nouveau point de vue sur la savane et les empreintes de la Reina Ginga. En effet, la légende raconte qu'un jour en prenant un bain, aperçue par des soldats, elle s'enfuit en laissant derrière elle ses empreintes de pas. Ces empreintes sont visibles dans la roche.

Possibilité de pique-niquer sur place.

5- Fazenda de Cabuta

Fazenda de CabutaÀ la Fazenda de Cabuta, on apprécie particulièrement la possibilité de profiter du lieu très vert pour faire des balades et arpenter la plantation. Les promenades à l’ombre des palmiers et des caféiers y sont, il est vrai, bien agréables : sentiment de liberté et dépaysement assurés ! À près de 1400 m d’altitude, on ne souffre pas de la chaleur. Le point d’orgue est sans aucun doute la vue du mirador (30-45 mn de marche de la fazenda) où vous avez une vue imprenable sur des chutes d’eau et une succession de collines. Magnifique ! Certains savoureront ce moment autour d’un pique-nique au moment du déjeuner, d’autres préféreront siroter un apéro au moment du coucher de soleil : tout est possible. À vous de choisir !

Autres balades possibles notamment vers la chapelle de la fazenda. Là encore superbe point de vue !

Pour les amateurs de sport, jogging et vélo sont aussi possibles dans la plantation, une seule condition : ne pas oublier son matériel. Enfin, pour agrémenter votre séjour, ne manquez pas de faire un petit tour par Calulo (à 25 km, mais facilement 1h de route) : visite de la forteresse en ruine et petit tour dans la ville où une halte en terrasse est envisageable !

Plantation de café de CabutaVisite de la plantation de café

Une visite de la plantation est également possible sur demande : sachez que les caféiers sont en fleurs au mois de octobre/novembre (ça sent délicieusement bon !) et que la récolte se fait fin avril/début mai. En mai, juin, juillet, les terrasses de la fazenda sont couvertes des grains que l’on sèche au soleil.

Vous pourrez ainsi observer toute la fabrication du café, depuis la plante, jusqu’au paquet de « Bela Negra » moulu.

La visite d’une usine d’huile de palme est aussi possible à quelques kilomètres. Se renseigner sur place.

Les temps de parcours

Luanda-N’Dalatando : 3h
N’Dalatando-Pedras Negras : 2h
N’Dalatando-Kalandula : 2h
Kalandula-Quedas de Musseleu : 1h de piste (2h A/R)
Fazenda de Cabuta - Luanda (en passant par Dondo) : 6h

Comment vous loger?

N'Dalatando

Hotel Terminus

Sur la grande route qui traverse N'Dalatando.
Hôtel moderne, à la décoration contemporaine.

Pour une étape entre Kalendula et Luanda, on vous conseille de réserver une table pour déjeuner, et surtout prendre un verre au bord de l'agréable petite piscine.
E-mail : reservas@hotelterminusndalatando.co.ao
Tél. : 948 513 498

Cacuso

Cette petite ville sur la route Ndalatando - Malange est très avantageusement située au niveau des déviations pour les Pedras Negras (vers le sud) et pour les chutes de Calendula (vers le nord, 49 km). Cela évite d'aller jusque Malange, ce qui représente un gain de temps de 2h de route aller-retour !

Hospedaria Cacuso

Tél. : 926 468 393

Tarifs : chambre double 11.000 Kz, chambre avec lit double 12.000 Kz, chambre "executiva" plus spacieuse 14.000 Kz, petit-déjeuner inclus.

Restaurant sur place.

Le standing de cette auberge est basique, mais les chambres sont propres et les tarifs sont très raisonnables, et surtout la localisation avantageuse pour les visites alentour.

Chutes de Kalandula

Hôtel YolakaHotel Yolaka

Hôtel un peu kitch et qui mériterait une sérieuse rénovation, à proximité des chutes. La piscine était en réparation lors de notre dernière visite.
Quelques suites (55.000 Kwz) 
et une trentaine de chambres dans des "containers" (confort sommaire, 29.500 Kwz). Petit-déjeuner inclus.

Restauration sur place simple, mais tout à fait correcte.

Email : kalandulahotelyolaka@gmail.com

Tél. : 926 19 30 17

 

Près des chutes, un nouveau complexe hôtelier vient de rouvrir ses portes en août 2017: la Pusada Calendula.

Pusada Calendula

Lire plus »

En allant vers l'est

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.