Accueil / Angola / Société / Religions

Religions

A la sortie de l'égliseDe manière générale, les angolais adhèrent à des croyances indigènes anciennes mais après plus de 500 ans de colonisation portugais, les angolais sont en grande majorité catholiques et le christianisme est pratiqué à 90% (catholiques et protestants).

Les Eglises baptistes et méthodistes prennent de plus en plus d’ampleur ainsi que les nouvelles croyances venant du Brésil, entre autres. Il y a peu de musulmans en Angola.

L’empreinte coloniale a laissé des églises catholiques dans pratiquement tous les villages et les messes sont toujours célébrées en portugais.

Les dirigeants du pays ont pour la plupart été éduqués dans des écoles catholiques.

Rétrospective sur la religion en Angola

De très nombreuses églises dans tout le paysLes religions traditionnelles africaines ont des visages multiples. La croyance en un seul Dieu est répandue en Angola comme dans toute l’Afrique. Il s’agit d’un Dieu bienveillant qui a sur Terre des divinités chargées de veiller sur les hommes.

La croyance en des mondes peuplés d’esprits, tel le monde des ancêtres morts ou celui de la brousse, ou des eaux, est fortement enracinée en Afrique. Ces esprits ont le pouvoir de s’incarner dans les objets ou dans les êtres vivants. Ils influencent en permanence, en bien ou en mal, la vie des hommes. Les cultes dédiés aux ancêtres morts et aux esprits de la nature peuvent être publics ou privés.

Comme partout en Afrique, le peuple angolais reconnaît donc l’existence de l’Être suprême (Dieu) depuis des temps immémoriaux.

La christianisation en Angola…

Le 29 mars 1491 arrive au Royaume Kongo la première expédition missionnaire envoyée par le roi du Portugal. Le Mani-Kongo est baptisé et reçoit le nom de João da Silva et le christianisme est bien accueilli par la population.

Cependant on constate que les baptisés n’abandonnent ni leur religion traditionnelle ni la polygamie.

Visite du pape Benoit XVI à LuandaLa ville coloniale de Luanda connaît, depuis sa fondation, une ferveur missionnaire avec les religieux de diverses congrégations installés à Luanda jusqu’au XVIIe siècle. L’enthousiasme des missionnaires et celui des populations christianisées coïncident avec l’édification des premières églises, lesquelles joignent de nos jours la parole à l’action et amènent à une adhésion massive.

Les églises protestantes, comme les kimbanguistes, les tocoïstes, les adventistes et les néo-apostoliques encouragent encore plus à la solidarité traditionnelle. Les catholiques suivent également cette démarche.

C’est ainsi que les dimanches toutes les églises de la capitale sont pleines et souvent les fidèles doivent assister au culte debout hors de l’édifice. Le christianisme se développe et de nouvelles églises apparaissent, véhiculant des cultes venus du Brésil comme celui de l’Eglise universelle.

Source : Bem-vindo Luanda, 2007, de Mateus K. Kavula

+ d’infos : les églises

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.