Accueil / Angola / Société / Population

Population

Famille himba dans le sud de l'Angola"L’Angola est habité depuis des temps immémoriaux et accueille les Kung d’Angola (Khoisan), après la période préhistorique.

Il s’agit d’un peuple nomade au teint brun clair, vivant jusqu’à nos jours de chasse et de cueillette."

Source : Bem-vindo Luanda, 2007, de Mateus K. Kavula

Composition ethnique

Parmi les diverses ethnies qui peuplent l’Angola, 4 grands groupes composent près des trois quarts de la population :

  • les Ovimbundu, dans le centre et le sud, avec 37% de la population,
  • les Bakongo, dans le nord-ouest, avec 15% de la population,
  • les Umbundu/Kimbundo, dans le nord et le centre, avec 25% de la population,
  • les Lunda-Tshokwe, dans l’est, avec 10% de la population.

 

Statistiques démographiques

  • Selon le dernier recensement qui date de mai 2014, la population angolaise est estimée à 24,3 millions d’habitants, dont 52% de femmes. La capitale Luanda concentre près de 27% de la population totale, ce qui représente 6,5 millions d'habitants. Les premiers résultats de cette étude indiquent ainsi que 62% de la population en Angola vit en zone urbaine.
    [Seuls des résultats préliminaires du dernier recensement ont été communiqués en octobre 2014, les chiffres qui suivent proviennent donc d'études plus anciennes.]
  • 47% de la population est âgée de moins de 15 ans et seuls 4% des angolais ont plus de 65 ans.
  • L’espérance de vie à la naissance est de 51 ans (contre 53,2 ans pour le reste de l’Afrique subsaharienne).
  • Le taux de mortalité infantile, pour les enfants de moins de 5 ans, s’élève à 164 pour 1000 naissances (contre 144 pour le reste de l’Afrique subsaharienne).
  • Le taux d’alphabétisation des plus de 15 ans est de 65%  en 2012 contre 50% en 2001.
  • Le taux de scolarisation dans le primaire a connu une augmentation significative en passant de 38% en 2001 à 76% en 2012.

Les angolais ont une culture proche de celle de l’occident principalement dûe aux 500 ans de présence portugaise.

Il existe des liens aussi forts avec le Brésil notamment par la musique, la capoeira, le carnaval, la danse (la samba brésilienne est ainsi inspirée de la semba angolaise). Les angolais regardent aussi beaucoup aujourd’hui la télévision brésilienne dont les telenovelas (séries TV).

Sources : INED 2009, PNUD 2010, UNESCO

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.