Accueil / Angola / Histoire / Vers la stabilité

Vers la stabilité

José Eduardo Dos Santos et Antonio Agostinho Neto sur le billet de 500000 kwanzas en 1991Après 27 ans de guerre civile, l’Angola a retrouvé la paix avec l’accord de cessez-le-feu de Luanda du 4 avril 2002. Des tensions et des troubles sporadiques persistent cependant dans l’enclave de Cabinda entre les forces gouvernementales et les mouvements indépendantistes malgré la signature, le 1er août 2006, d’un mémorandum d’entente pour la paix et la réconciliation dans la province de Cabinda.

 

Président José Eduardo dos Santos depuis 1979Depuis l’indépendance (1975), le pays est dirigé par la Mouvement Populaire pour la Libération de l’Angola (MPLA), d’origine marxiste.

Le Président José Eduardo dos Santos a succédé au Président Agostinho Neto en septembre 1979. Le congrès du MPLA de décembre 2003 a réélu son président, M. José Eduardo dos Santos, pour 5 années supplémentaires ainsi qu’en 2009 et en 2014.

Un premier scrutin électoral a été organisé en septembre 1992 pendant une période de trêve mais l’UNITA, alors soutenue par le régime de l’apartheid sud-africain, a contesté les résultats du premier tour et a repris les armes. 16 ans après ces élections inachevées et six ans après la fin de la guerre civile, des élections législatives se sont tenues les 5 et 6 septembre 2008. Selon les missions d’observation alors présentes : le scrutin s’est déroulé dans le calme sur l’ensemble du territoire, les partis d’opposition ont, malgré la victoire écrasante du MPLA, rapidement accepté le résultat du scrutin.

Isaías Samakuva président de l'Unita depuis 2003Le principal parti d’opposition, l’UNITA, a obtenu en décembre 2002 la levée des sanctions à son encontre par le Conseil de sécurité. Le parti s’est orienté dans une démarche résolument pacifiste et démocratique depuis la fin de la guerre civile. Isaías Samakuva, président du parti depuis juin 2003, a été réélu en juillet 2007 avec 73% des suffrages. Conformément au Protocole de Lusaka (1994), l’UNITA a participé, jusqu’aux élections législatives de septembre 2008, au Gouvernement d’Unité et de Réconciliation Nationale (GURN) avec 4 ministres et 7 vice-ministres.

Un nouveau projet de constitution a été approuvé début 2010 et la nouvelle constitution est entrée en vigueur le 5 février 2010. Un nouveau gouvernement a été nommé le 8 février 2010 pour faire suite à cette réforme institutionnelle. Les élections présidentielles et législatives (regroupées dans des élections générales) se sont déroulées le 31 août 2012. M. dos Santos a été réélu avec 72% des suffrages.

Source : France Diplomatie

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.