Accueil / Angola / Histoire / La guerre civile

La guerre civile

40 ans d'IndépendanceAprès la déclaration d'indépendance du pays le 11 novembre 1975, une guerre civile s'est déclarée, résultat de l'opposition des 3 partis en place.
La guerre civile a duré jusqu'au 4 avril 2002.

Les 3 partis

Pour conter l’Histoire angolaise depuis l’indépendance du pays en 1975, il est primordial de passer par une rétrospective des trois principaux mouvements politiques nationaux, en désaccord sur le partage du pouvoir, à savoir :

  • le MPLA
  • l'UNITA
  • le FNLA

 

Le Mouvement Populaire pour la Libération de l'Angola (MPLA)

MPLAParti créé en 1956 avec une forte orientation politique à gauche, le MPLA est étroitement lié au Parti Communiste portugais, ce qui lui offre un soutien logistique important de la part de l’URSS, du bloc soviétique et de Cuba.
Le parti était dirigé par Agostinho Neto, considéré par le plus grand nombre comme le Père de la Nation (post-coloniale) et devenu également Héro National.

À la mort d'Agostinho Neto en 1979, José Eduardo dos Santos, actuel Président de l’Angola, lui a succédé.

Entre 1961 et 1974, le parti a mené une guérilla contre le pouvoir colonial.
En 1990, l’idéologie marxiste-léniniste du parti intègre l’engagement social démocrate.
En 2008, le MPLA gagne les premières élections depuis 1992. Il confirme sa position de première force politique nationale en remportant le scrutin de 2012 avec près de 72 % des voix.

L'Union Nationale pour l'Indépendance Totale de l'Angola (UNITA)

Siège de l'Unita à HuamboFondée en 1966 par Jonas Malheiro Savimbi, l’UNITA a rapidement uni ses forces avec le FNLA pour combattre le gouvernement au pouvoir du MPLA. Dans cette bataille, l’UNITA a fait de l’exploitation illégale des diamants son fer de lance. Rapidement, l’UNITA suivra la doctrine militaire maoïste ainsi que sa structure politique.

L’UNITA a bénéficié d’importants soutiens financiers et matériels de l’Afrique du Sud, l’ex-Zaire, la Chine et les États-Unis.

Le parti a été froidement marqué par la mort de son leader : Jonas Savimbi, tué lors d’affrontements contre les forces armées du gouvernement le 22 février 2002.

Le Front National pour la Libération de l'Angola (FNLA)

Armée du FNLACe mouvement indépendantiste a très vite été une importante force armée luttant pour l’indépendance mais son combat originel était une volonté de réhabiliter le royaume Kongo, au Nord. D’ailleurs ses sympathisants étaient majoritairement de l’ethnie Bakongo. En 1962, Holden Roberto a pris la tête du parti et a recentré le combat sur l’indépendance de tout le pays. Le mouvement a bénéficié du soutien de nombreux pays étrangers (les mêmes que ceux ayant soutenu l’UNITA, avec la France en plus).

Suite à de lourdes défaites dans les années 1970, le parti a été démantelé et son leader s’est exilé dès 1979. En 1992, le mouvement est devenu un parti politique officiel, ce qui a permis le retour d’exil de Holden Roberto, dans le but de contester les élections présidentielles de l’époque.

Le FNLA est en constante diminution, d’autant plus depuis le décès de Holden Roberto en 2007.

Tableau comparatif des 3 partis politiques majeurs d'Angola (1974-1992) :

Parti politique Date de création Fondateur Courant politique Soutien internationaux historiques
MPLA 1956 Agostinho Neto († 1979) Communisme Marxisme ex-URSS, bloc soviétique
Cuba
UNITA 1966 Jonas Malheiro Savimbi († 2002) Maoïsme Afrique du Sud
ex-Zaïre
Chine
Etats-Unis
FNLA 1962 Holden Roberto († 2007) Nationalisme (en faveur du royaume du Kongo, au Nord) Afrique du Sud
ex-Zaïre
Chine
États-Unis
France

À noter qu'il existe un autre parti fort mais pas aussi important que les trois précédents, il s’agit du :

Le Front de Libération pour l'Enclave de Cabinda (FLEC)

L’un des plus petits mouvements politiques d’Angola, le FLEC a beaucoup souffert des divisions et morcèlements internes. Son unique combat est l’indépendance de Cabinda, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il ne s’est jamais rallié aux autres grands partis angolais. Depuis 1963, le parti mène une guérilla, au départ qui était contre les portugais et qui est, depuis 1975, contre le gouvernement du MPLA.

Source : Bradt

www.vivreenangola.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés d’Angola.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : contact@vivreenangola.com.