Accueil / Agenda / Jour férié: Mardi Gras / Carnaval

Jour férié: Mardi Gras / Carnaval

  • du samedi 02 mars 2019 au samedi 02 mars 2019du dimanche 03 mars 2019 au dimanche 03 mars 2019du mardi 05 mars 2019 au mardi 05 mars 2019

  • Nova Marginal de Praia do Bispo, vers l'Hotel Baia et le Memorial Agostinho Neto

  • Voir sur la carte

Les festivités commenceront dès ce week-end pour célébrer le traditionnel Carnaval. Les défilés ont lieu sur la Nova Marginal de Praia do Bispo, Avenida Dr. António Agostinho Neto (Baia de Luanda, vers l'Hotel Baia et le Memorial Agostinho Neto), Samedi 02, Dimanche 03 et Mardi 05 Mars prochain (qui sera férié).

Un peu d'histoire:

En Angola, le carnaval (introduit par les portugais) est célébré depuis plus d’un siècle. On sait que depuis 1900, les Ndembu (Ambundo) se manifestaient par des danses et des masques, mais certaines sources affirment que le carnaval remonterait à des temps beaucoup plus anciens. Il s’agissait alors d’une fête populaire d’allégresse célébrée par les rois et chefs de circonscription après la période de la récolte.

Pendant et après la période coloniale, deux facteurs sont mis en évidence dans cette manifestation culturelle : la connotation politique et l’expression populaire.

Avant l’accession du pays à l’Indépendance, le carnaval de Luanda dénonçait des pratiques et attitudes liées au colonialisme. C’est la raison pour laquelle, il a été censuré en 1961. Après l’indépendance, le carnaval est à nouveau autorisé sur toute l’étendue du territoire. Il est célèbre dans des provinces du littoral notamment : Cabinda, Zaire (Soyo), Bengo (Ambriz), Kwanza-Sul (Porto Amboim), Benguela (Lobito), Namibe, Malanje, Kwanza-Norte (Dondo et Ambaca).

Chaque année au début du mois de février, des spectacles sont organisés à travers la ville de Luanda puis les groupes reconnus participent au couronnement du carnaval sur la Marginale en présence de nombreux invités et du Président de la République, installés sur la tribune d’honneur.

Source : Bem-vindo Luanda, 2007, de Mateus K. Kavula